SAISON 2 - EPISODE 3


“Tromaville, 19 octobre 2019, Dr Artémus Jonas. Depuis peu, je transpose sur mon enregistreur numérique les dossiers de mon prédécesseur, le Dr Oscar Lazarus. Leur contenu me laisse dubitatif et je ne sais quel crédit leur accorder. Sans vouloir remettre en cause les qualités scientifiques de mon illustre aîné, tout ça tient plus d’un ramassis de séries B douteuses que de véritables expertises dignes de ce nom.”

 

Dossier 128HPK : L’ABSURDE DESTIN DE WALTER FERGUSSON JR


La légende locale raconte que Walter Fergusson Jr aurait achevé de construire son abri anti-atomique le 10 septembre 2001, après plusieurs décennies de travaux solitaires et besogneux. Comme ses parents avant lui, toute sa vie Walter Jr aura eu peur des étrangers, des communistes, des athés, des musulmans, des végétariens, en somme tout ce qui ne répond pas au cahier des charges plutôt strict de la Bible Belt.


Le petit Walter Jr est venu au monde le 16 octobre 1962 à Dallas au Texas, en pleine crise des missiles de Cuba, avec les effets conjugués des oreillons et de la scarlatine. A l'âge de six ans, il fut envoyé en pension chez ses grands-parents paternels, Edna et Murray, dans la petite bourgade de Renegade, l'air vicié de la ville étant devenu incompatible avec ses nombreuses crises d’asthme. Dans ce temple de ruralité à la Texane, il fut élevé comme un bon petit américain, sous l'ombre protectrice du Stars and Stripes trônant fièrement dans le jardin familial.


“On ajoutera bientôt une cinquante et unième étoile sur ce drapeau, après l'Alaska et Hawaï, tu verras que le Vietnam suivra. Je vais te dire, mon p'tit Walty, quand le Vietnam sera enfin devenu un état américain, on ira y passer des vacances. Chaque année s’il le faut !” Cette phrase-là, Murray Fergusson l’avait prononcé inlassablement, chaque soir, durant toute la durée du conflit. Le jeune Walter, des étoiles plein les yeux, ne pouvait qu'acquiescer. 


Une seule fois le vieux avait mis le drapeau du jardin en berne, ce fut le 2 mai 1972, à la mort de J. Edgar Hoover. Après ce jour de sinistre mémoire, la paranoïa grimpa encore d’un cran pour atteindre un niveau critique. Le péril rouge et son armée de bolcheviques allaient entrer pour de bon dans le foyer des Fergusson. Et grand-père de coucher sur papier le premier d'une longue série de plans destinés à la fabrication du meilleur abri anti-atomique possible. Très vite, la construction de cet édifice souterrain tourna à l'obsession pour Murray, une obsession qui, au grand dam d'Edna, allait rapidement déteindre sur le jeune Walter Jr. S'inquiétant pour la santé mentale de son petit-fils, elle le renvoya chez ses parents à Dallas, malgré ses crises d'asthme toujours aussi tenaces et régulières. Non pas que les cocos lui inspiraient une quelconque sympathie, mais de là à creuser des trous dans le potager pour y fourrer un bunker...


Un soir, en rentrant ivre mort du Slim Louis Joint par le chemin longeant la rivière, Murray Fergusson fit une mauvaise rencontre qui lui fut fatale. Tandis qu’il pestait sous la lune contre le monde entier, Edna et les communistes en tête, il marcha par inadvertance sur la queue d’un Cottonmouth Snake. L’animal n'appréciant que modérément la pointure 46 du vieillard complotiste, lui injecta une dose létale de son puissant venin. Des vestiges du précieux abri anti-atomique, Edna fit une banale cave, idéale pour conserver les patates et les boîtes de haricots en sauce. 


Après avoir péniblement traversé les tumultes de l’adolescence, avec ses apnées contraintes dans la cuvette des toilettes du lycée et ses après-midi emprisonnés dans son propre casier, le frêle Walter Jr pouvait enfin quitter Dallas pour l’Université de biologie de Tromaville. La fameuse Herbert West Biological University, une école pas bien chère à l’éthique particulièrement souple, mais dotée d’un matériel dernier cri. Jusqu’à sa fermeture en octobre 2002, pour des raisons toujours tenues secrètes, l’armée américaine venait régulièrement y faire son marché.


Aux termes de brillantes études où il travailla sur de nombreuses maladies dégénératives, Walter Jr trouva une confortable place de chercheur en biologie à la Russo Research Company, un laboratoire de recherche spécialisé dans les produits chimiques situé dans les environs de Tromaville, au pied du Mont Fire. Celui que ses collègues surnommaient “affectueusement” Dr Worms, en référence aux expériences qu’il menait sur les vers de terre, mais aussi à son idée fixe de vouloir à tout prix s’enterrer dans un abri anti-atomique, avait de plus en plus des allures de savant fou issu d’un mauvais comic book. Le Dr Walter Fergusson Jr connut néanmoins son heure de gloire, grâce à l'invention d’un puissant mutagène, le Tetraxin 542, issu de son travail sur les précieux lombrics. Une vraie saloperie qui fut présentée à la presse comme un désherbant miracle et écologique via la filiale soviétique de la Russo Research Company. Sans doute un peu gêné par la dangerosité du produit, et voulant s’éviter un autre scandale sanitaire, le siège Américain de la Russo présenta même le Tetraxin 542 comme une invention russe. Un affront que Walter Jr ne pouvait pas tolérer.


Une nuit de mauvais temps, ivre de rage et d’alcool, Walter Jr pénétra dans le hangar de stockage Z51 de son employeur, avec la ferme intention de balancer toute la réserve de Tetraxin 542 aux égouts avant qu’elle ne parte pour la Russie. Les fûts contenant le précieux mutagène étaient conditionnés par quatre sur des palettes de bois, elles-même superposées les unes sur les autres. Le tout en équilibre précaire. En tirant de toutes ses forces sur l’une d’elles, Walter Jr fit s’écrouler sur lui une bonne partie du stock de Tetraxin 542. Cette nuit-là, maintenu prisonnier sous une montagne de fûts percés, le scientifique absorba une gigantesque quantité de mutagène. Après plusieurs heures d’une atroce souffrance, il fut libéré au petit matin par un garde faisant sa ronde. Mais il était malheureusement bien trop tard, lorsqu’il s’enfuit sous le regard terrifié de l’agent de sécurité, le scientifique fou n’avait déjà plus grand chose d’un être humain.


Walter Jr courut s’enfermer pour de bon dans son précieux abri anti-atomique, au matin du 11 septembre 2001.  


Notes manuscrites du docteur Oscar Lazarus : Depuis ce jour, Walter Fergusson Jr fait partie intégrante des mythes et légendes de Tromaville, le déguisement de l’homme-lombric y est généralement le plus vendu pour Halloween. Il existe même une gamme de figurines à succès représentant des mutants difformes appelés les Teenage Tetraxin Mutant Vigilante Squad, commercialisée par Russo Toys Company et dont l’ennemi n’est autre que Dr Worms, l’abominable savant-fou, originaire de Russie, comme tout bon méchant... Le dessin animé destiné à vendre ces jouets est diffusé chaque matin dans Hello Kiddies !!!, l'émission jeunesse de la chaîne locale TromaOne.


Mais loin de cette récupération mercantile et douteuse, j’ai pu constater lors des mes études sur le sujet que les lombrics rampants dans la périphérie de Tromaville étaient généralement d’une taille peu commune et d’une voracité inquiétante !


EAT OR HIT


 ---


Teenage Tetraxin Mutant Vigilante Squad 


S04E01 Le retour de l’abominable Dr Worms - Extrait du script original - (première scène plus notes de production)


Tromaville en été, les 4 mutants adolescents, Ozzy, Lemmy, Ronnie et Eddie prennent du bon temps dans leur QG de la station d’épuration. Ils mangent leur plat préféré, des Hotdogs avec double ration de cheddar et de cornichons. 


Ozzy, le comique du groupe, avale d’une seule traite la portion de Lemmy quand celui-ci a le dos tourné. Comme à son habitude, Lemmy entre dans une colère noire et menace son compère.


Lemmy : Je vais te tuer Ozzy !

Ozzy : J’ai rien fait mon pote, ça doit être les rats ! Tu veux pas une salade de rats plutôt ? C’est bon pour ton régime...

Eddie et Ronnie : Une salade de rats ! Quelle horreur !

Lemmy : Je vais te coller un raclée sale morveux et devine quoi mon pote ?

Ozzy : Quoi ? J’ai pas compris la question, je peux passer un coup de fil à un ami ? 

Lemmy : Cette fois personne ne sera là pour te sauver les miches ! Si au moins tu suivais les enseignements du Chef Shooter !


Le Chef Shooter entre dans la pièce et les mutants se mettent au garde à vous. Sauf Ozzy.


Shooter : Ozzy, tu me feras 50 pompes !

Ozzy : Mais enfin, Shooter…

Shooter : C’est Chef Shooter ! 50 pompes de plus.

Lemmy : Tu digèreras mieux comme ça !

Shooter : Toi aussi tu me feras 50 pompes Lemmy, tu dois apprendre à maîtriser ta colère et à ne l’utiliser que sur les malfrats et les communistes… et aussi les hippies !

Lemmy : A vos ordres Chef Shooter !


A ce même moment, l’écran géant de la salle de contrôle s’allume, entre les parasites, le visage du Dr Worms apparaît. Lui que l’on croyait mort et enterré !


Dr Worms : Alors mes petits mutants, heureux de me revoir ?

Les mutants : Dr Worms ?! C’est impossible !!!!!!!

Dr Worms : Si c’est possible !

Ronnie : Non !

Dr Worms : Si !

Ozzy : Non !

Dr Worms : Si !

Eddie : Non !

Dr Worms : Mais si eeeuuuhhh !

Lemmy : Non, nous vous avons tué à la fin de la saison 3 !

Dr Worms : Tué ? Ah ah ah !!! Je ne suis pas mort, mes supers pouvoirs de régénération de lombric m’ont aidé à survivre ! De plus, j’ai trouvé un nouvel allié de choix... Laissez-moi vous le présenter, il s’appelle Vladimorphe, il sort tout droit de la glorieuse Dimension Rouge. Lui non plus n’aime pas bien les mutants capitalistes dans votre genre ! Ah ah ah !!!


La terre tremble. 


A la télé, la présentatrice de J.T. (également amie des mutants), May O’Flannigan, annonce la venue du Kremlindrome sur Tromaville. Une nouvelle fois, le cauchemar recommence, encore.


Notes de la Russo Toys Company : 


Le design de Vladimorphe envoyé avec le script n’est pas définitif, mais il faut à tout prix qu’il soit introduit maintenant, les fêtes de Noël approchant. Le studio d’animation coréen doit faire le nécessaire. Comme nous l’avons fait pour le jouet, les animateurs peuvent utiliser Rasputinja comme base de travail afin de gagner du temps.


Le Kremlindrome change de couleur cette saison, la carrosserie est maintenant de couleur dorée, le toit reste rouge mais devient métallisé, enfin, les roues possèdent désormais des spinners façon tunning (voir les illustrations préparatoires ci-jointes). Comme pour Vladimorphe, il est impératif que le studio d’animation prenne ces changements en compte avant la fin de l’année. 


Autre chose, nous avons un nouveau placement de produit cette année, nous sommes donc tenus par contrat à ce que toutes les canettes de soda apparaissant à l’écran durant cette saison 4 soient des Freshnoon. En effet, la marque s’apprête à sortir un parfum “Tetraxin Fresh” afin de capitaliser sur le succès de la série animée et de la gamme de jouets. Il faut donc faire en sorte que cela passe bien à l’écran sans pour autant avoir l’air d’une publicité. 


Teenage Tetraxin Mutant Vigilante Squad 


S04E18 Sous toutes ses formes (extrait du script original, scènes 1 à 3, plus notes de production)


Scène 1


Dans la Dimension Rouge à l’intérieur du Kremlindrome, une dispute éclate entre les deux vilains.


Vladimorphe : Tu n’est qu’un incapable petit asticot ! Tu as encore échoué à éliminer ces maudits mutants !

Dr Worms : Arrête de m’appeler “asticot”, je déteste ça ! Mais puisque tu es si malin, va donc les éliminer toi-même !

Vladimorphe : Je me demande bien à quoi tu me sers, ce n’est pas avec un stupide lombric dans ton genre que j’arriverai à conquérir enfin Tromaville !


Vladimorphe sort du Kremlindrome en claquant la porte si fort que le casque-bulle de Dr Worms se fissure, une nouvelle fois. Le vilain métamorphe soviétique quitte la Dimension Rouge pour Tromaville à l’aide de son Trabanoporteur, laissant le Dr Worms seul au Kremlindrome.


Scène 2


A l’angle de la troisième rue, Ozzy braque le vendeur de hotdogs, tandis que 5 minutes plus tard, Ronnie arrache le sac d’une vieille dame. Les quatres mutants multiplient les méfaits de ce genre durant toute la journée. 


Le soir au journal télévisé, May O’Flannigan prend la parole:


May : Tromaville est sous le choc ! Nos braves protecteurs mutants semblent avoir basculé du mauvais côté. Pour une raison inconnue, ils ont commis des actes de vandalisme durant toute la journée. Nous avons avec nous une vieille dame, sans défense, qui a été victime d’un des mutants. Madame Steinmetz, pouvez-vous raconter à nos téléspectateurs ce qui vous est arrivé ?

Mme Steinmetz : Oui… Je me promenais tranquillement avec mon petit-fils, nous revenions du magasin de jouets, quand l’un de ces monstres nous a attaqué et m’a arraché mon sac à main. Mon petit-fils n’a pas cessé de pleurer de toute l’après-midi, les mutants étaient ses héros préférés. Il a d’ailleurs jeté tous ses jouets Tetraxin à la poubelle ! Soyez maudits les mutants !

May : Voici un témoignage accablant… Je connais bien les mutants et cela ne leur ressemble pas…  Rassurez-vous, nous allons mener l’enquête. C’était May O’Flannigan pour TromaOne.


Scène 3


Dans le QG de la station d’épuration, l’heure est à la stupéfaction et aux explications.


Eddie : Je vous jure chef Shooter, ce n’est pas nous qui avons commis ces horribles crimes !

Shooter : Je vous crois, je sais que vous êtes incapables de tels méfaits. Je vous ai entraînés à devenir bons ! 

Lemmy :  Quelque chose de pas net se trame chef… 


Ronnie entre dans la pièce en courant, à bout de souffle.


Ronnie : Les gars ! Je viens de passer les images de vidéosurveillance du centre commercial que Lemmy aurait soi-disant braqué au filtre désamorphique et… 

Les autres mutants : Allez ! Accouche Ronnie !!!

Ronnie : Ce n’est pas Lemmy le coupable, mais le nouvel allié de Dr Worms, ce fourbe bolchévique de Vladimorphe !

Eddie : J’en étais sûr !

Ozzy : Il faut prévenir May, les habitants de Tromaville doivent savoir.

Shooter : Nous devons d’abord capturer Vladimorphe. La rumeur est lancée maintenant, il va falloir laver votre honneur comme de véritables Vigilante !


Notes de la Russo Toys Company :


Cet été, nous allons lancer une nouvelle gamme de figurines articulées entièrement transformables pour capitaliser sur la popularité des nouveaux personnages. Il faut donc que le studio d’animation coréen mette le paquet sur les transformations de Vladimorphe. Leur rendu est primordial ! Quitte à prendre de l’argent sur le budget animation des autres personnages.


Concernant le partenariat avec les boissons Noonan, c’est un franc succès. Nous prévoyons donc d’étendre notre collaboration sur une gamme de bâtons glacés. Un concours interne est lancé pour trouver le nom de ces friandises. Vous avez jusqu’au 30 avril pour faire remonter vos propositions. Le gagnant empochera une prime de 150 dollars et 10 kg de bâtons glacés. Soyez imaginatifs !


©RussoToysCo. ©TromaOneAnimated

Commentaires

Articles les plus consultés